New gamme CB 500 2021

Le roadster CB500F, lancé en 2013 en même temps que la sportive CBR500R et le trail
CB500X, a prouvé que la capacité de Honda à produire des motos simples et populaires
existait toujours.
De fait, un bicylindre vif et performant implanté dans une partiecycle
simple, légère et
sportive peut s’avérer aussi excitant pour un motard expérimenté que pour un jeune qui
commence sa carrière de pilote. Et puisque la puissance maximale de 35 kW la rend
accessible aux détenteurs du permis A2, la CB500F offre clairement plus qu’une simple
machine d' »entrée de gamme ».
Grâce à une conception, une compacité et un caractère économique à l’entretien, la
CB500F s’avère parfaite pour une utilisation quotidienne. Des qualités qui la rendent aussi
incontournable pour ceux qui arrivent de la 125 ou même qui, après une grosse cylindrée,
veulent simplement profiter de leurs loisirs.
En 2016, la CB500F a reçu un nouvel habillage mettant son moteur en évidence, un
réservoir de carburant plus volumineux, un éclairage à diodes, une fourche réglable en
précharge et un levier de frein également réglable.
Pour 2019, la CB500F a été revue avec une longue liste d’évolutions sans compromis qui
accroissent encore ses capacités techniques et mécaniques mais aussi le plaisir qu’elle
est capable de distiller.
Aujourd’hui, le millésime 2021 revient avec de nouveaux coloris et de nouveaux
graphismes, sans oublier une mise en conformité avec les normes antipollution Euro5.

  1. Caractéristiques principales
    En 2019, la CB500F évolue donc avec un habillage plus agressif qui lui confère une image
    plus « musclée » à laquelle participe le guidon à profil conique qui permet de rajouter aux
    sensations de conduite.
    L’instrumentation intègre un indicateur de rapport engagé ainsi qu’un indicateur de
    changement de rapport tandis que les clignotants adoptent aussi la technologie LED,
    comme tout le reste de l’éclairage.
    Tout en conservant une puissance maximale de 35 kW afin de répondre au besoin des
    détenteurs du permis A2, le moteur profite de 4 % de puissance et de couple
    comme tout le reste de l’éclairage.
    Tout en conservant une puissance maximale de 35 kW afin de répondre au besoin des
    détenteurs du permis A2, le moteur profite de 4 % de puissance et de couple
    supplémentaires entre 3 000 et 7 000 tr/min grâce à des modifications apportées à
    l’admission et à l’échappement ainsi qu’à un nouveau calage de distribution.
    Le silencieux à double sortie émet une sonorité plus excitante tandis qu’un embrayage à
    glissement assisté fait partie des équipements de série.
    À l’exception de la conformité Euro5, la CB500F millésime 2021 reprend les
    caractéristiques générales de la génération précédente, tant du coté moteur que partiecycle.
    Elle évolue toutefois dans ses coloris et son graphisme.
  2. Caractéristiques détaillées
    3.1 Partiecycle
    et style
    Habillage aux lignes dynamiques
    Guidon à profil conique
    Instrumentation LCD avec indicateurs de rapport engagé et de
    changement de rapports
    Éclairage à diodes
    Nouveaux coloris
    En 2019, la CB500F évolue avec une présentation plus agressive et prête à l’action. Les
    déflecteurs du système de refroidissement s’associent au réservoir afin de dégager la vue
    et l’accès au moteur tandis que la selle et les caches latéraux rivalisent d’angles
    dynamiques.
    Le guidon à profil conique favorise le retour de sensation tandis que l’instrumentation
    intègre un indicateur de rapport engagé ainsi qu’un indicateur de changement de rapport
    calibré par défaut à 8 750 tr/min mais qui peut être réglé par paliers de 250 tr/min entre
    5 000 et 8 750 tr/min
    Le cadre de type « Diamant » en tubes d’acier de ø 35 mm s’avère léger et robuste, avec un
    degré de flexibilité qui offre un retour optimal au pilote lors des variations de surface de la
    chaussée. La forme et la position des supportsmoteur,
    associées à la rigidité du cadre,
    participent également à la réduction de vibrations.
    L’empattement est de 1 410 mm avec un angle de chasse et une traînée fixés à
    respectivement 25,5° et 102 mm. Ces valeurs se traduisent par un comportement facile
    tout en restant parfaitement rassurant. La centralisation des masses, avec un moteur
    proche de l’axe de bras oscillant, permet une répartition optimale du poids entre l’avant et
    l’arrière et participe à l’agilité de la machine. Le poids en ordre de marche est de 189 kg.
    La hauteur de selle est relativement basse à 785 mm, rendant la CB500F facile à
    appréhender tandis que sa position de conduite répond aux exigences de toutes les tailles
    de pilote. Les dimensions générales sont de 2 080 x 790 x 1 060 mm, avec une garde au
    sol de 145 mm. Le réservoir de carburant contient 17,1 litres, réserve comprise, ce qui
    autorise une autonomie environ 480 km compte tenu du caractère économique du
    appréhender tandis que sa position de conduite répond aux exigences de toutes les tailles
    de pilote. Les dimensions générales sont de 2 080 x 790 x 1 060 mm, avec une garde au
    sol de 145 mm. Le réservoir de carburant contient 17,1 litres, réserve comprise, ce qui
    autorise une autonomie environ 480 km compte tenu du caractère économique du
    moteur.
    Avec 120 mm de débattement, la fourche télescopique de ø 41 mm est à la fois efficace et
    confortable, renvoyant toutes les informations nécessaires au pilote quant au niveau
    d’adhérence du pneumatique avant. À l’arrière, un monoamortisseur à corps simple paroi
    (similaire à celui que l’on trouve sur les sportives de grosse cylindrée) assure une
    excellente réponse de la suspension tout en gérant efficacement les variations de
    température. Cet amortisseur, qui dispose de 5 réglages en précharge, agit directement
    sur un bras oscillant réalisé en acier, tout comme les nouveaux composants du système
    de tension de la chaîne à joints toriques (pas de 520).
    Légères, les jantes en aluminium moulées de 17 pouces affichent des dimensions de 3,5
    pouces pour l’avant, avec une gomme de 120/70ZR17.
    À l’arrière, la jante de 4,5 pouces
    reçoit une enveloppe de 160/60ZR17.
    Côté freinage, un simple disque « dentelle » de ø
    320 mm coiffé d’un étrier double piston est installé à l’avant, complété par un disque de ø
    240 mm avec étrier simple piston à l’arrière. L’ensemble est géré par un système
    antiblocage ABS.
    Sur le marché français, la CB500F 2021 est déclinée en 4 variations de couleur :
    Rouge
    Grand Prix
    Noir
    métallique Matt Gunpowder
    Bleu
    Candy Caribbean Sea
    Jaune
    Candy Moon Glow
    3.2 Motorisation
    Moteur bicylindre en ligne avec architecture interne proche de celle de la
    CBR1000RR 2019
    Puissance et couple disponibles sur toute la plage de régime
    Sonorité sportive grâce au silencieux à double sortie
    Embrayage à glissement assisté pour des passages de rapports facilités
    Homologation Euro5
    Conforme à la réglementation A2, le bicylindre en ligne huit soupapes à refroidissement
    liquide qui équipe la CB500F présente un équilibre optimal entre performances et
    dimensions, sans compter un caractère particulièrement vif et excitant.
    Sur la base d’un moteur déjà performant, les améliorations apportées en 2019 ont
    renforcé les qualités d’accélérations en travaillant la courbe de puissance et de couple sur
    la plage des 3 000 à 7 000 tr/min. Le moteur revendique ainsi une amélioration de 4 % sur
    cette zone grâce un changement du calage de distribution, avec une phase de fermeture
    augmentée de 5° ainsi qu’une levée supplémentaire de 0,3 mm à 7,8 mm.
    Confiée à un système d’injection PGMFI,
    l’alimentation profite du flux le plus direct
    possible entre les prises d’air et les conduits d’admission, notamment grâce à un
    augmentée de 5° ainsi qu’une levée supplémentaire de 0,3 mm à 7,8 mm.
    Confiée à un système d’injection PGMFI,
    l’alimentation profite du flux le plus direct
    possible entre les prises d’air et les conduits d’admission, notamment grâce à un
    repositionnement, en 2019, de la boite à air qui a été reculée (44,1 mm contre 13,4 mm).
    Le silencieux d’échappement comprend deux tubes de sortie, participant à la sonorité
    sportive émise par la moto. La puissance maximale de 35 kW est délivrée à 8 600 tr/min
    et le couple de 43 Nm à 6 500 tr/min.
    Les valeurs d’alésage x course sont de 67 x 66,8 mm et le rapport volumétrique de 10,7 à
    1 tandis que vilebrequin est calé à 180° et qu’un balancier d’équilibrage des vibrations
    primaires a été placé derrière les cylindres, au plus près du centre de gravité de la
    machine.
    Les pignons de la transmission primaire et du balancier l’équilibrage font appel à des
    engrenages à rattrapage de jeu afin de limiter les bruits de fonctionnement tandis que les
    masses du vilebrequin ont été spécialement dessinées pour favoriser le couple tout en
    autorisant des montées en régime rapides.
    Participant à la rigidité de la partiecycle
    à part entière, le moteur est notamment associé
    au cadre par l’intermédiaire de quatre points d’ancrage sur la culasse, laquelle fait appel à
    des basculeurs à rouleaux. Le système de correction du jeu aux soupapes par pastille
    permet de limiter le poids en réduisant la charge des ressorts ainsi que les frottements.
    Les soupapes admission ont un diamètre de 26 mm contre 21,5 mm à l’échappement.
    La chaîne de distribution de type SV se distingue par un traitement Vanadium appliqué aux
    rouleaux des maillons afin de réduire les pertes par frottement et limiter l’usure.
    La forme des pistons est proche de celle des éléments employés sur le millésime 2019 de
    la CBR1000RR Fireblade afin de réduire leur « battement » à hauts régimes. Les
    frottements sont limités par l’ajout de « stries » sur les jupes, un dessin qui augmente les
    espaces dans lesquels l’huile peut se loger afin d’améliorer la lubrification. Comme sur la
    CBR1000RR, après une phase de nitruration, les pistons sont trempés dans un bain de
    sodium qui permet de former une membrane d’oxydation protectrice.
    Le triangle virtuel formé par le vilebrequin, l’arbre primaire et l’arbre d’équilibrage est très
    proche de celui que l’on peut trouver sur les quatre cylindres « RR », une preuve
    supplémentaire de la parenté étroite qui existe entre la CB500F et la CBR1000RR en
    matière de conception et d’architecture interne.
    Les carters moteurs abritent des chemises à parois fines réalisées par centrifugation. La
    conception de ces éléments permet de réduire les pertes par effet de pompage qui
    surviennent parfois avec un calage de vilebrequin à 180° et le cycle d’allumage qui en
    découle. Reprenant la même architecture interne que celle utilisée sur la CBR1000RR, la
    hauteur du carter d’huile moteur limite les mouvements du lubrifiant lors des accélérations
    et des freinages violents. La capacité d’huile du moteur est de 3,2 l.
    La boîte de vitesse à six rapports qui équipe la CB500F fait également appel au même
    système de sélection (fourchettes et barillet) que sa grande cousine « RR » 2019. Elle
    bénéficie d’un embrayage à glissement assisté qui facilite les changements de rapports,
    tant à la montée qu’au rétrogradage.
    La CB500F 2021, comme les autres 500 de la gamme CB, est désormais homologuée
    Euro5, la nouvelle norme entrée en vigueur au 1er janvier 2020 et qui renforce
    La CB500F 2021, comme les autres 500 de la gamme CB, est désormais homologuée
    Euro5, la nouvelle norme entrée en vigueur au 1er janvier 2020 et qui renforce
    sensiblement les contraintes environnementales imposées par la norme Euro4 qu’elle
    remplace. Ce renforcement se traduit notamment par une réduction les valeurs
    d’émissions de monoxyde de carbone, une diminution de plus de 40% des émissions
    d’hydrocarbures, une détection plus stricte des ratés d’allumage et l’introduction d’une
    limite de rejets des particules fines.
  3. Accessoires
    Une large gamme d’équipements et d’accessoires a été développée tout spécialement
    pour la CB500F :
    Bulle
    haute (claire)
    Sacoche
    de réservoir et de selle
    Portepaquet
    Topcase
    35 l
    Poignées
    chauffantes
    Prise
    12V
    Dosseret
    arrière
    Béquille
    centrale
    Autocollants
    de jantes
    Protection
    de réservoir