CB 1000 R 2020

La CB1000R, porte étendard de la gamme Honda Néo Sports Café, reçoit de
subtils changements esthétiques qui renforcent sa personnalité et l’impression réelle de qualité perçue. Auparavant de couleur argent, les tés de fourche ainsi que l’entourage de l’optique avant sont remplacés par des éléments noirs. Changements de couleur également pour les disques de frein et le ressort de l’amortisseur arrière tandis que des zébras du plus pur style compétition barrent la machine en partant du réservoir. 3 coloris sont au programme de la CB1000R 2020 : Rouge, Noir et Blanc (nouveau).

D’une part la pratique de la moto a connu de nombreux changements au cours de ces dernières années, notamment en termes d’attentes des utilisateurs : ce qu’ils font avec leur moto, la manière dont ils s’habillent, leur style de vie… D’autre part, Honda n’a jamais eu peur d’exploiter ses capacités technologiques ni de mettre sa puissance d’imagination et de conception au service de la création de machines capables d’ouvrir ou de remplir de nouveaux segments de marché.
La CB1000R est l’une de ces machines qui sort clairement du lot des roadsters « naked » stéréotypés dérivés des supersportives. Elle associe un comportement incroyablement excitant avec une présentation qui offre une image radicalement différente et novatrice. C’est une moto qui se regarde, se pilote et se comporte très différemment de tout ce que l’on a pu connaître auparavant.
Pour créer cette identité, les ingénieurs sont revenus à l’essence même de la CB1000R le roadster urbain sportif, ont élevé son niveau de performance et y ont ajouté une forte dose d’inattendu.
Engagés dans une démarche minimaliste, ils ont retiré tout ce qui n’était pas nécessaire, se sont émancipés du dictat de l’inspiration « RR » et ont adopté une forme ultraminimaliste soulignée par de nombreuses pièces en métal. Développée sous le concept de « Néo Sports Café », cette machine se distingue par une identité unique, le point de rencontre entre les inspirations « Sport Naked » et « Café Racer ».
Ainsi, la CB1000R a été conçue pour être gratifiante à posséder et excitante à piloter tout en étant capable de tenir la dragée haute à des machines beaucoup plus spécifiques au moment d’affronter des petites routes de campagne.
Quelle que soit la façon dont on la considère esthétisme, sensualité, performances, technologie…, la nouvelle CB1000R est une moto difficile à ignorer.

Caractéristiques principales
La CB1000R combine élégamment le plus avec le moins. Elle met à la disposition de son pilote des performances moteur élevées et un niveau de contrôle digne des dernières générations de supersportives, le tout avec un style minimaliste et résolument novateur.
Par rapport à sa première génération, le 4 cylindres en ligne a été retravaillé de manière à offrir une puissance maximale en hausse de 16 % ainsi qu’un couple augmenté de 5 % sur la plage des mirégimes, là où ils sont les plus utilisés et les plus excitants. La transmission est également 4 % plus courte de façon à obtenir des accélérations encore plus vives.
En marge de l’augmentation de puissance, la CB1000R se dote d’un système
d’accélérateur à commande électronique de type Throttle By Wire (TBW) avec trois modes de conduite prédéterminés, plus un mode de réglages « USER ». La puissance (P), le frein moteur (EB) et le système de contrôle de couple Honda Selectable Torque Control (HSTC) sont pris en compte dans chacun des modes de conduite prédéterminés afin d’offrir le maximum de bénéfices à l’utilisateur en fonction des conditions. Le système d’échappement contribue lui aussi au caractère excitant de la conduite.
La CB1000R est 12 kg plus légère que l’ancienne génération, soit un rapport
poids/puissance en hausse de 20 %. Elle est aussi plus compacte et propose une position d’échappement contribue lui aussi au caractère excitant de la conduite.
La CB1000R est 12 kg plus légère que l’ancienne génération, soit un rapport poids/puissance en hausse de 20 %. Elle est aussi plus compacte et propose une position de conduite plus détendue. En phase avec la nouvelle image radicale, on trouve un cadre monopoutre en acier, des suspensions Showa avec fourche inversée de type SFFBP à l’avant et monoamortisseur à l’arrière…
Les étriers avant adoptent un montage radial, l’ABS fait partie des équipements de série tout comme le large pneumatique arrière de 190.